Avant toutes choses nous souhaitons vous exprimer notre joie de vous communiquez nos nouvelles et vous remercier pour votre fidèle soutien à l’association.

A ce jour le taux d’inflation au Burkina Faso a atteint 30 % du PIB. Cette situation économique a des conséquences désastreuses sur la vie des habitants, mais aussi sur le travail que nos partenaires locaux effectuent auprès des enfants garibous.

Il faut savoir que les enfants viennent de plus en plus nombreux. A ce jour, c’est près de 600 enfants qui peuvent envahir la cour de la maison Espérance chaque jour ! Quelle joie, direz vous face à cette multitude qui vient chercher à manger, mais aussi affection. Mais quel drame aussi de ne pas pouvoir répondre concrètement aux besoins alimentaires de chacun d’eux! Les prix de la farine et du riz sont devenus bien trop élevés, tout comme le lait.

Et notre soutien alors ? Qu’apporte t’il ?
Il est vrai qu’aujourd’hui, nous envoyons 550 € par mois pour financer la « Maison Refuge ». Il faut bien distinguer ces deux maisons. : La « Maison Espérance » et la « Maison Refuge »
– La «Maison refuge» abrite jusqu’à 15 enfants avec une famille : celle de Mamadou Coulibaly . Actuellement 6 enfants sont accueillis (en tout 14 enfants sont passés dans cette maison). Notre soutien permet de payer les frais scolaires, médicaux, vestimentaires, alimentaires ainsi que tous les frais courants afin de retrouver une vraie vie d’enfant. –

La «Maison Espérance» est le première maison d’accueil pour les besoins primaires. Près de 600 enfants s’y rendent dès qu’ils le peuvent. Ils y trouvent des petits déjeuners ou un repas quand cela est possible, des soins médicaux, une alphabétisation. Ils y trouvent également le temps d’être des enfants comme les autres, à travers diverses activités et jeux proposés, à travers l’attention, l’écoute et l’affection des personnes qui les reconnaissent et les aiment malgré leurs habits de mendiant. Puis, peu après cette foule d’enfants disparaît comme elle est venue : ils retournent mendier pour leur marabout.

La « Maison Espérance » est soutenue par une église Brésilienne mais à cause de la crise économique, son soutien financier diminue de plus en plus : moins d’argent= moins de petit déjeuner ou de repas. De ce fait, le dernier repas complet servi aux enfants date du mois de février 2008 !…

Aujourd’hui, il n’y a plus qu’un petit déjeuner servi par semaine. Pouvons- nous laisser ces enfants sans cette aide sur laquelle ils comptent ? Il faut leur venir en aide! Face à cette situation, No Limit a fait un don spontané en juin mais malheureusement, nous n’avons pas encore assez de fonds pour aider les 2 maisons en même temps. Nous avons besoin de vous et de votre action pour trouver des dons et des parrainages. Chaque fois qu’un don arrive pour les repas, l’équipe annonce aux enfants que finalement un repas pourra être servi : là un grand cri de joie d’enfants poussiéreux s’élève dans cette petite rue de Bobo … la nouvelle se répand vite et le jour J… ils sont tous là !!

Assemblée générale
Le 25 juillet 2008 s’est tenue notre Assemblée Générale pour l’année 2007 L’association compte à ce jour 61 personnes. 16 membres étaient présents, 23 représentés et 22 absents.

Rapide survol de nos activités 2007 :
Mars : Buvette à Montreuil lors de la conférence Embrase nos coeurs.
Avril : voyage de 4 personnes sur place, réalisation de la vidéo promotion.
Décembre à janvier : 5 membres de l’association sont partis dans le cadre de leur formation professionnelle et ont aidé pour le noël des garibous. Ils étaient 550 enfants.

2008
Un petit groupe de 4 personnes a passé une semaine en avril parmi l’équipe à Bobo-Dioulasso. Cathie Pit Infirmière, est venue encourager et conseiller l’équipe médicale sur place. Nous avons aussi pu rencontrer la Ministre des Affaires Sociales et se faire connaître auprès d’elle. Son écoute fut un vif encouragement pour notre travail.

A l’Ascension, nous tenions une buvette à Cergy Pontoises pour la grande conférence de « Paris Tout Est Possible » avec 3800 personnes durant trois jours. Merci encore à l’équipe de bénévoles qui s’est investie à 100%. Les bénéfices ont renfloués les caisses de l’association avec bonheur.

Cet été aussi, nous avons rejoint Carlos Payan et son équipe de « Cévennes Tout Est Possible », pour assurer la buvette au Centre Chrétien de Gagnières. Une équipe de huit (les responsables) a assuré le comptoir et senti bon la frite dont Michel qui était en fauteuil roulant, mais fidèle au poste !!

Prochain voyage :
nous sommes à la veille d’un grand départ ! (21 octobre au 4 novembre) Un groupe de 14 personnes s’envoleront, pour beaucoup ce sera la première fois au Burkina Faso. Nous allons passer la plupart de notre temps à la « Maison Espérance » pour encourager et soutenir l’équipe. Notre blog, accessible depuis notre site web, vous tiendra au courant depuis làbas de notre petite aventure. Soyez connectés ! (www.nolimitpourleskids.com/blog)

Nos projets
Notre implication au Burkina Faso est née de notre volonté d’accompagner tous ces enfants rejetés de leur société. Notre travail n’est pas vain : Ils sont des milliers à ne pas avoir choisi cette vie d’esclave, de mendicité et de maltraitance. Notre volonté aujourd’hui est de favoriser l’autonomie de nos partenaires locaux et de dégager des perspectives d’orientation pour les enfants qui souhaitent quitter l’esclavage. Nous avons envisagé le projet d’une ferme pédagogique qui pourrait servir de cadre d’apprentissage aux métiers de l’élevage et de l’agriculture. Notre voyage devra permettre d’effectuer une première étude de projet.

RAPPEL Un petit déjeuner pour 500 enfants coute 37€50 Un repas complet pour 500 enfants coute 250€00